Parcs londoniens

Pendant notre séjour, nous avions 3 journées complètes sur Londres. Harry Potter nous a occupé pendant l’une d’elle, mais seulement jusqu’en milieu d’après midi. On a donc eu le temps de voir pas mal de choses. Sans les poussins, on a un rendement de balades et de visites tout autre. Et on marche!!

Aller à Londres sans visiter aucun parc serait inenvisageable.

Nous avons découvert Holland Park, à la saison de floraison des tulipes c’était magnifique. Si coloré! Voici la partie tulipes.

Il y a aussi une partie jardin japonais, et une partie sportive avec de grands terrains de gazon pour jouer à différents sports collectifs.

Et cette belle glycine qui se perd dans les hauteurs… Tellement belle. Au passage, moi qui ai vu toutes les saisons de Desperate Housewives (en VO en plus!) je ne savais même pas que Wisteria était la traduction de glycine!

Nous avons découvert Pimrose Hill et sa vue imprenable sur la capitale. De là nous sommes redescendus à pied et nous avons  traversé The Regent’s Park. Avec de beaux agencements paysagés, des pare-terre très bien entretenus et des terrains de rugby à perte de vue. Pas de photos malheureusement car nous y avons rencontré quelques gouttes de pluie (les seules de notre séjour, heureusement) Le samedi, ces terrains étaient remplis de rugbymen en herbe (mwahaha!).

Autre succession de parcs qui permet de faire une longue marche, nous sommes partis de St James’s park, où nous avons observé des véhicules et équipements de soldats de la 2e guerre mondiale car nous y étions un 8 mai; il y avait donc des commémorations.

Puis, après avoir comme tout le monde fait notre petite photo à Buckingham,

nous avons longé Green park pour rejoindre Hyde Park, en passant devant Wellington Arch. Hyde Park c’est grand, c’est beau. C’est apaisant. On ne se croirait pas dans le centre ville d’une capitale. Nous y étions en toute fin d’après-midi et la sensation de calme était vraiment appréciable.

DSC_0448

Au bout de Hyde Park, il y a Kensington Palace. C’est une des résidences royales. C’est là que Kate et William ont emmené leur fille Charlotte pendant quelques jours avant de rejoindre leur maison. On est arrivé le lendemain de leur départ. Dommage, ça m’aurait fait tellement plaisir de prendre le thé avec Kate! Les jardins attenants sont très beaux.

Warner Bros Studio Harry Potter – Part 2

On continue la visite…

Petite douceur

Après la gare, on arrive au café où on peut (doit?) goûter la fameuse butterbeer au goût sucré, et un peu particulier (j’avoue avoir été moins téméraire concernant les bonbons au possible goût vomi…).

DSC_0783

Animaux et créatures magiques

Ensuite, on entre dans la partie plus technique. D’abord le département Animaux et Créatures magiques.

Beaucoup sont là, presque grandeur nature, ou au contraire en miniature. On pourrait croire que les voir dans une salle normale, sans effets spéciaux leur fait perdre tout leur charme. Ça les rend surtout moins effrayants. Et on comprend mieux comment ils bougent et fonctionnent. Et ça, j’adore!!!

On enchaîne avec la partie design et conception. On prend alors la mesure du travail colossal derrière chaque film. Nous avons vu des plans, aussi compliqués que les plans d’architecte d’une maison, juste pour l’un des balais d’Harry. Alors, imaginez la complexité de chaque pièce, de chaque bâtiment, même de chaque objet présent sur le décor. Non mais quel boulot!! Ça mérite presque de revoir les films juste pour faire attention aux détails!

Trucs de tournage

  • Le balai: Rien de sorcier là-dedans (mwahaha!) Le balai est placé sur un appareil qui le fait s’incliner ou pivoter un peu, un écran vert derrière, un gros ventilateur en face de l’acteur et le tour est joué. On peut essayer d’en faire avec un décor qu’on choisit en fond. Ou encore de la voiture volante. Bien sûr le souvenir est payant. On s’en est dispensé.
  • DSC_0283
  • Les acteurs inconscients: les sorciers inconscients au fond du lac lors de la coupe de feu. Ils ont réalisé un moulage des acteurs pour les avoir en taille réelle. Ou justement changer leur taille selon les besoins. Quand Hagrid porte tour à tour Albus Dumbledore (dans le prince de sang-mêlé) et Harry (dans les répliques de la mort), il s’agit en fait de mannequins qui sont diminués de 25% par rapport à leur taille réelle. Ainsi, ils semblent petits dans les bras d’Hagrid. Hagrid garde donc les proportions de demi-géant qui lui sont propres.
  • DSC_0363
  • Les cabanes d’Hagrid. Oui, les. Il y en a 2. Une aux proportions normales pour que les  différents acteurs qui y passent puissent évoluer normalement. Une plus petite, où les accessoires sont plus rapprochés, et les plafonds plus bas, pour montrer que la norme pour les autres est trop étroite pour Hagrid!!DSC_0289.JPG
  • L’escalier tournant qui mène au bureau de Dumbledore n’est pas fait en pierres, car il aurait été beaucoup trop lourd à faire pivoter et à monter. Tout ça c’est du fake les gars!
  • DSC_0261
  • Les petites étiquettes sur les bouteilles en verre de la salle de potions ont toutes été écrites à la main d’une belle calligraphie. Elles semblent toutes vieillies et contiennent toutes des noms différents. Magiques, pour la plupart.
  • Dans la salle commune de Gryffondor, l’un des tableaux présent au mur représente le Professeur Mc Gonagall, jeune, accompagnée d’un chat!

Le grand final

Nous avons terminé la visite par une maquette géante de… Poudlard / Hogwarts.

Majestueux. Grandiose. Tous les détails y sont, même l’éclairage de certaines pièces. Nous pouvons en faire le tour. La surplombant d’un côté, au pied de l’autre côté. Cette maquette a bien évidemment pris un temps fou à construire. 4 mois si ma mémoire est bonne, mais avec une équipe assez conséquente. C’est la maquette qui est utilisée dans les films pour avoir une vue d’ensemble du château. Cette maquette a évolué au fur et à mesure des films et des détails qui s’y sont ajoutés. Les photos sont bien en-deçà de la réalité mais la pièce était plutôt sombre alors difficile d’avoir un cliché correct pour la photographe amatrice que je suis!

Et voilà pour la visite!

On y retournera un jour, c’est sûr. Quand les enfants connaîtront (et aimeront bien sûr!) l’univers magique d’Harry Potter!! En attendant, je regarde mes milliers de photos!! (en vrai, j’en ai peut-être un peu moins!)

Alors, les Potterheads, ça vous a donné envie?

 

Warner Bros Studio Harry Potter – Part 1

J’avoue être une grande amatrice du sorcier et de tout son univers. J’ai découvert les livres, en anglais, pendant mon année Erasmus à Cardiff. J’ai donc acheté les 5 premiers tomes là-bas. J’aime aussi beaucoup regarder les bonus des dvd, avec tous les secrets de tournages, les petits détails qu’on ne voit qu’en regardant attentivement chaque scène. J’ai adoré regarder les 9h de bonus du Seigneur des Anneaux par exemple (c’est mon côté geekette!) Si je devais travailler dans le cinéma, être accessoiriste me plairait beaucoup.

Alors bien sûr, pour toutes ces raisons, la visite des studios, avec des vestiges des tournages, me tentait au plus haut point. Comme nous sommes restés à Londres 3 journées complètes, nous avons eu le temps d’y aller.

Comment y aller?

Il faut savoir que les places se réservent à l’avance sur internet. On choisit une date et un horaire. Cela leur permet, sur place, de réguler le flux des visiteurs. L’arrivée est régulée, mais le reste de la visite se fait à son rythme, et si on décide d’y passer la journée, il n’y a aucune restriction. Nous avions aussi pris l’option audioguide en français. Tant qu’à faire…

A partir de Londres, direction Euston Station où nous avons pris l’overground jusqu’à Watford Junction. Nous avions une Oyster card pour nous déplacer et elle convient pour aller jusque là. Arrivés là-bas, on espérait ne pas avoir trop de difficultés à trouver le bon bus pour le studio. Bon, en fait, le louper aurait demandé beaucoup de mauvaise volonté. La navette entre Watford Junction et le studio coûte 2£ aller-retour.

DSC_0413.JPG

Début de la visite

Dans l’entrée du Studio, on est directement dans l’ambiance en voyant la voiture de M. Weasley suspendue au plafond. Et des affiches géantes de tous les acteurs.

Une fois notre audio-guide récupéré, nous faisons la queue avec un premier lieu de tournage à admirer : un célèbre placard sous l’escalier.

DSC_0227

Le Grand Hall

Après un court film qui retrace la sortie des livres puis des films, et la frénésie que cela a déchaîné, on se retrouve devant les portes du Grand Hall. Les vraies!! Belles, majestueuses, en bois si beau et vernis. Entourée des statues de pierres dont on ignorait l’importance, jusqu’au dernier film. Puis les portes s’ouvrent sur le grand hall.

Pas de trucage dans cette salle (sauf le ciel bien sûr). Elle est aux proportions qu’on peut imaginer dans le film. Immense. Et ses grandes tables aussi. Il n’y en a que deux pour que les visiteurs puissent circuler. Avec des mannequins qui permettent d’exposer différents costumes d’élèves et de professeurs. Et tous ces détails : gravures dans les murs à l’effigie des différentes maisons, points pour les maisons… Une belle entrée en matière.

On sort ensuite du Grand Hall et la suite de la visite se fait de façon moins linéaire.

Plateaux et décors

Certains décors sont reconstitués en partie.

L’intérieur du Burrow (Chez les Weasley). Ici, on voit des aiguilles tricoter toutes seules, pendant que le fer à repasser est beaucoup plus autonome que le mien et que la vaisselle n’attend personne pour se faire.

La salle de potions, avec ses potions qui se mélangent toutes seules.

La hutte d’Hagrid.

Le minisètre de la magie.

Diagon Alley, avec l’entrée de Gringotts, la boutique d’Olivander et le magasin de farces et attrape des jumeaux Weasley.

Le bureau de Dumbledore.

La salle commune de Gryffondor.

Le dortoir d’Harry et Ron.

La salle à manger des Malfoy où se retrouvent les Death Eaters avec Voldemort et Nagini.

Le bureau de Dolores Umbridge.

Un compartiment du Hogwarts Express, et le Hogwarts Express lui-même.

Et en extérieur: N°4, Privet Drive et Godric Hollow.

 Accessoires (petits et grands)

Parmi les objets importants de la saga, nous avons eu le plaisir d’en découvrir… des milliers. Des plus importants à ceux qu’on avait à peine remarqué. Avec des détails qu’on n’avait même pas imaginé. D’une taille infime à des proportions énormes.

En vrac, on a vu:

les balais de Harry, la Triwizard cup, la Coupe de feu, l’escalier tournant qui mène au bureau de Dumbledore, le Tripple Decker, les personnages des échecs géants, la moto d’Hagrid avec son side-car, la malle du faux Mad-Eye, un morceau d’escalier de Hogwarts, une porte de coffre fort de Gringotts, les différentes statues du ministère de la magie (selon qui et au pouvoir), la statue sur la tombe du père de Voldemort…

On a aussi vu bien sûr les baguettes magiques des différents personnages, le journal de Voldemort détruit par Harry, et les différents Horcruxes. Un de ceux qui m’a marquée est la tiare des Ravenclaw. Magnifique. (N’en cherchez pas la photo malheureusement. Comme tous les petits accessoires elle était en vitrine et donc impossible de prendre une photo correcte avec tous les détails.)

Et puisque tous les films qui marchent sont découpés en deux épisodes, afin de fidéliser le public, je vais faire comme eux et en garder un peu pour le prochain article.

Et comme pour les blockbusters, voici la bande annonce:

Dans le prochain épisode, nous parlerons créatures magiques, trucs de tournages, détails insolites et fin de visite. (Aussi grandiose que le début, sinon plus, j’aurais pu y passer des heures!)

London Baby

Il y a maintenant deux ans, nous avons passé un long week-end à Londres. L’occasion de revenir sur ce petit séjour.

Les fans de Friends (comme nous!) reconnaîtront dans le titre l’engouement porté par Chandler et Joey pour la capitale britannique. Et bien nous en sommes à deux visites pour le moment et nous le partageons totalement.

Petite entorse aux autres articles du blog: les poussins ne faisaient pas partie du voyage. Et vu le rythme de marche et des visites, notre séjour se serait passé complètement différemment s’ils avaient été là.

Pour notre séjour, j’ai fait un caprice (en plus du choix de la destination!). Je voulais prendre un logement en ville. Vraiment dans le centre, ou dans un quartier chouette à explorer à pied. Nous avons donc jeté notre dévolu sur… Notting Hill. A 5 minutes à pied environ du premier arrêt de métro, ou 10 selon la ligne qu’on voulait. Au nord de Hyde Park. L’emplacement était super.

Je ne rentrerai pas dans les détails de notre hôtel qui n’avait rien de particulier, ni prix particulièrement attractif, ni charme fou. La chambre était propre, suffisamment grande, et assez calme. (Pour la petite histoire, c’était notre première escapade à 2 depuis la naissance de poussin, qui ne faisait toujours pas ses nuits. Alors quand, la première nuit, on a entendu un bébé pleurer dans la chambre voisine, on l’a un peu maudit, je l’avoue. Heureusement, les nuits suivantes furent plus calmes!)

Mais Londres, il faut l’avouer, n’est pas une destination bon marché.

Nous arrivons donc le premier soir dans le quartier de Notting Hill. A quelques rues de notre hôtel, nous trouvons un pub dans lequel, affamés, on se rue pour manger. Il était temps. Il nous reste 10 minutes pour passer commande avant qu’ils n’arrêtent le service. Il n’en faut pas plus pour commander une bière, un coca, et surtout deux Fish & Chips. Autrement dit : Welcome!

Côté pratique, nous sommes partis avec 3 guides de voyage. Presque un par jour, il faut au moins ça. Le Guide du routard de Londres, le Géoguide (un spécial Black et Mortimer) et le guide illustré par Pénélope Bagieu. Les 3 étaient plutôt complémentaires entre infos, bonnes adresses et plans. On les étudiaient à l’hôtel et on n’en emmenait qu’un par jour.

Notre programme (en vrac). Nous avons:

  • visité le studio Harry Potter Warner Bros.
  • parcouru des dizaines de kilomètres (au moins!) dans les différents parcs de la ville, magnifiques à cette période, car remplis de tulipes et glycines en fleurs.
  • fait une toute petite partie du British Museum.
  • visité une salle pleine de trésors au sein de la National Library.
  • fait les touristes dans différentes boutiques: magasins de jouets, librairies, magasins « pour geeks ».
  • mangé dans un délicieux restaurant indien, et un English breakfast du tonnerre.
  • marché sur Portobello Road et dans Notting Hill.
  • découvert Camden Town, ce quartier incroyable.
  • et bien sûr, nous sommes allés voir les incontournables.

Et tout ça, en restant au nord de la Tamise. Ce qui veut aussi dire qu’il y a encore beaucoup de quartiers que nous ne connaissons pas et qu’il nous faudra y retourner.

J’espère que cet article vous met en appétit. Il est l’introduction de cette nouvelle page Anglaise que je compléterai plus en détail d’ici peu. Stay tuned… 😉

Du côté de chez nous #3 St Malo

L’endroit où nous allons le plus souvent, hiver comme été (peut-être un peu moins l’été finalement, on laisse la place aux touristes!) : c’est Saint Malo, la cité corsaire.

A la journée, à la demi-journée, pour la soirée. On y va assez facilement, tous les quatre ou quand les copains et la famille viennent nous voir. Et là, ce ne sont pas les activités qui manquent.

  • Tour des remparts, avec un beau point de vue au soleil couchant. On arrive par la porte Saint Vincent et (après une crise des poussins qui ont aperçu le manège en entrant) on grimpe sur les remparts. On longe d’abord le port, puis on aperçoit la digue, vue sur Dinard derrière la piscine de la plage de Bon secours, et enfin, derrière le petit Bé, le fort National et l’île de Cézembre, vue sur l’horizon!! Les poussins adorent voir les gros bateaux qui passent au loin ou les ferries qui arrivent ou partent vers l’Angleterre ou les îles anglo-normandes. On continue sur les remparts jusqu’à la plage de l’éventail, où nous devons redescendre pour finir le tour à pied. A peine quelques pas plus tard on passe devant la mairie et nous voici revenus au point de départ. Les photos sur les canons de « pirates », les poussins ont adoré. Mais il faudra quand même, dès qu’ils seront en âge, que je leur explique la différence entre les deux.
  • Baignade, avec la piscine de la plage du bon secours.

20170121_173700

  • Promenades autour du grand Bé. Ici se trouve la tombe de Chateaubriand. La visite se fait à marée basse car l’accès par la plage est recouvert quand la mer monte. Donc on surveille tout ça avant de s’y aventurer.

DSC_0609

  • Promenade sur la plage à partir de la plage de l’Eventail, on peut continuer sur des kilomètres et des kilomètres sur le sillon. Et si on fatigue à marcher dans le sable, on peut toujours remonter sur la promenade qui longe la plage, plus facile d’accès.
  • Déambulation dans les rues intra-muros. Magasins, restaurants, bars et salons de thé, rien ne manque. Voici quelques adresses que l’on aime bien. La crêperie le Tourne-Pierre, où l’on est toujours bien accueillis, même avec une floppée de marmaille. (Ce qui n’est pas le cas partout!), la Licorne – Maison Hector. En bar insolite, il y a le Café Java, plus simplement appelé « café du coin d’en bas de la rue du bout de la ville d’en face du port ». Et hiver comme été, une glace chez Sanchez est toujours appréciée.
  • Visite du grand aquarium de Saint Malo
  • Visite / chasse au trésor de la ville intra-muros organisée par la maison du corsaire. On a eu la chance de le faire avec mes élèves et c’était chouette.
  • Visite de la maison du corsaire, histoire d’être très au point sur la différence entre pirate et corsaire.
  • Visite de la frégate corsaire l’Etoile du Roy.
  • Activités plus sportives de char à voiles ou autres sports dont je ne maîtrise ni les noms ni les techniques.
  • Les thermes Marins avec vue sur la mer. (que je n’ai encore pas testé, malheureusement!)
  • Mini-croisières proposées à partir de la cale de Dinan, devant la porte de Dinan.
  • Départ en bateau pour de nombreuses destinations anglo-saxonnes.

Et si tout à coup on se sent submergé par une marée humaine, c’est probablement que la mer est montée et que tout le monde est dans la ville, à défaut de pouvoir être sur les plages. Et en cas de grande marée, le spectacle est superbe!

Voilà pour ce petit tour de la cité corsaire, qui je pense sera étoffé au fur et à mesure que nous continuerons à la visiter. Prochaine visite aujourd’hui d’ailleurs!

Et vous, vous connaissez la différence entre les pirates et les corsaires?

Du côté de chez nous #2 Le petit port – La Guimorais

Reprenons notre périple breton le long de la côte reliant Cancale à Saint Malo. Je vous avais laissé avec un suspense de fou vous parlant de deux plages sur lesquelles nous aimions beaucoup nous promener.

Le petit port

20160911_120057

Petite plage bordée de rochers où on peut aller avec son épuisette pêcher (puis relâcher) des p’tites bébêtes!!

Moins prisée par les touristes et les goélands, on y a passé l’été dernier une super journée. Si on en a marre de la plage et de la pêche, on peut emprunter le chemin des douaniers. Et là, choix de foufou : on part à gauche ou à droite? On alterne. Un jour, quand les poussins seront plus grands, on sera de vrais foufous et on partira à la journée faire une grande rando sur ce beau chemin, avec pique-nique et tout !!

La Guimorais

Coup de coeur particulier pour cette grande plage où je viens depuis que je suis petite. Je crois que ce fut l’une de mes premières destinations de vacances à la mer étant enfant. Dans la caravane de Papi et Mamie. Ensuite, notre lieu de vacances a migré de quelques dizaines de kilomètres dans les terres, mais nous continuions à y venir pour nous baigner. (Oui on est assez inconscient quand on est enfant!)

On traverse le camping des Chevrets, puis on va se garer sur le parking de la plage (souvent bien plein l’été). Et là, re-belote. Grande plage, rochers. Il y a même une petite île (l’île du petit chevret) que l’on peut escalader / explorer si la marée le permet.

A la Guimo (pour les intimes) il y a aussi un joli sentier que l’on peut emprunter pour faire ici le tour de l’île Besnard qui nous ramène ensuite au parking, en longeant cette fois le Havre de Rothéneuf qui offre aussi un joli spectacle.

(Et miséricorde, pas de photos sous la main pour vous faire rêver. Je vais rechercher dans mes archives pour compléter tout ça. Stay tuned…)